Trois textes d'Eugène Ionesco rassemblés dans une mise en scène ludique qui gravite autour de l’automatisme du comportement humain dans le quotidien.



les salutations (pièce en 1 acte)
Jeu de langage qui interpelle le rapport du sens des mots et de leur masse sonore. Combien un mot dit ce qu’on veut dire.
En poussant à bout les didascalies d’Ionesco on obtient une chorégraphie mécanique et musicale. Six acteurs face au public interprètent sans état d’âme quelques pages du dictionnaire des émotions.

l'œuf dur (scénario)
Démonstration à la fois ludique et scientifique sur l’art et la manière de faire cuire un œuf dur, interrompue sans cesse par le rêve, ouverture expansée de l’imaginaire. Scénario sur fond philosophique où la symbolique de l’œuf accompagne le déroulement de l’action dans les rouages de la conception du monde et de la vie.
Le langage d’images et de sons proposé dans les didascalies extrêmement détaillées de ce scénario, emmène un univers en constante transformation où s’entrelacent l’amusement et la gravité dans une profondeur poétique sans limites.

la colère (scénario de film)
Scénario en crescendo, petite fresque du quotidien qui démontre à travers la dispute démesurée d’un couple comment autour d’un petit mécontentement de rien du tout, se cristallisent toutes sortes de fureurs sans raison, tout le mécanisme de la haine. Les six acteurs exposés dans trois maisons éprouvettes vont vivre une scène de quotidien concentré. Mise en écho de trois situations identiques, canon chanté à trois voix laissant entendre le passage du bonheur à la haine comme un durcissement et anéantissement de tout espoir.

l’espace - échantillons de lieux

le mouvement - échantillons d’action

les mots - échantillons de pensée

le son - échantillons de temps

l’humour - échantillon de vie

 
 
 

 

 

Plaquette.pdf (406 Ko)
Plan Lumière (45 Ko)

   

 
   

© Éclats d'États 2007 - Conception & réalisation