Un spectacle qui a le charme, la naïveté, la liberté, l’imagination de la fable et des jeux de l’enfance, une façon ludique de voyager, d’inverser les proportions, de métamorphoser les situations, d’installer le doute, de suspendre le temps.C’est quoi un petit caillou? C’est quoi un petit bonheur?
Danielle Deltour

Plaquette de saison Théâtre de Sens

“Un théâtre basé sur la perception sensorielle. La pièce entre dans le domaine de la fable, du conte philosophique et se passe aisément des particules conventionnelles du langage”.

Courrier Picard, 24 novembre 2005

Cette compagnie articule sa recherche autour de la dramaturgie de l’espace, de scénographies mobiles où la suggestion remplace les paroles, et les questions les réponses. Avec son théâtre d’objets et de formes animées, ce spectacle, présenté pour la première fois aux amiénois, met en scène un seul protagoniste : le caillou. À conseiller…
Blandine Pion

Planète Amiens, 24 novembre 2005

Belle scénographie, une suspension hors du temps pour découvrir cette petite “méditation” autour du caillou » à travers les âges, depuis la création jusqu’à l’évolution des sciences. Un objet qui, de manière paradoxale, fait beaucoup réfléchir sur la traversée du temps, exprimée ici avec peu de mots, juste par la rencontre des arts plastiques et de la musique.
Florent Bayard

JDA Métropole
, n° 423, 11 octobre 2006

Avec leur pièce “Petits ronds sur le fleuve” les deux comédiens emportaient leurs spectateurs en voyage dans un univers poétique. Ainsi par le mime, ou plutôt le mouvement, ils savaient attirer leur attention sur le petit détail, sur le petit bonheur que l’on rencontre chaque jour.
Avec cette pièce, la compagnie française a enthousiasmé petits et grands spectateurs allemands.
Hellweger Anzeiger

Fröndenberg
, Allemagne, 23 mars 2007


 
 
 
 

Plaquette.pdf (530 Ko)
Fiche technique.pdf (190 Ko)

       

© Éclats d'États 2007 - Conception & réalisation